Blog Post

La voie étroite de l’intelligence budgétaire

Le débat sur l’austérité budgétaire a repris en Europe. Ce n’est pas étonnant. 

By: Date: April 23, 2013 Topic: European Macroeconomics & Governance

Le débat sur l’austérité budgétaire a repris en Europe. Ce n’est pas étonnant. Depuis 2010, celle-ci s’est attachée à redresser les finances publiques, au prix d’efforts importants : trois points et demi de PIB en trois ans dans la zone euro, un peu plus de trois en France, plus de quatre au Royaume-Uni, sept au Portugal, douze en Grèce. Mais parallèlement la reprise a marqué le pas : en zone euro, 2013 sera la deuxième année consécutive de croissance négative. Le FMI parle maintenant de reprise à trois vitesses pour souligner que le groupe des pays avancés s’est coupé en deux avec, d’un côté, les Etats-Unis où la reprise est solidement établie, et de l’autre l’Europe qui est à la traîne.      

Entre consolidation budgétaire et panne de croissance, y a-t-il lien de cause à effet ? Sans que l’un soit la seule raison de l’autre, on ne peut le nier. D’autant que deux erreurs ont été commises. L’UE, d’abord, a voulu croire que son premier problème était budgétaire, oubliant au passage que le mauvais état de ses systèmes bancaires et l’excès de dette privée dont souffrent plusieurs pays. Ces handicaps ont empêché la demande privée de prendre le relais de la demande publique. Avec des taux d’intérêt de la BCE bloqués au voisinage de zéro, les conséquences économiques des politiques de rigueur soient particulièrement marquées. 

La deuxième erreur a été de vouloir répondre à la hausse des taux sur les marchés obligataires en fixant des objectifs budgétaires nominaux (ramener le déficit à X% du PIB à la date T) plutôt que structurels (réduire les dépenses ou augmenter les recettes de Y points de PIB par an). L’Europe s’est ainsi mise à la merci d’une logique d’amplification des cycles qui contraint à d’autant plus d’efforts que la situation est mauvaise. La Commission s’efforce d’y échapper en accordant des délais aux pays qui étaient à la peine, mais trop tard et comme à contrecœur. 

Les Etats-Unis, quant à eux, ont réparé leur système bancaire dès 2009 et ont donné aux ménages le temps de se désendetter (y compris par des faillites personnelles). La Fed a vigoureusement soutenu la demande. Et, jusqu’à la fin 2012, l’ajustement budgétaire a été graduel. Le choc est venu en 2013, avec les coupes automatiques de dépenses, mais entre-temps l’économie privée avait gagné en vigueur. Cette stratégie a donné de meilleurs résultats.

Qu’en déduire pour l’avenir ? Sauf à envisager une répudiation de la dette ou la sortie de l’euro, l’une et l’autre bien plus coûteuses, certainement pas qu’il faut jeter le sérieux budgétaire à la rivière. La question n’est pas de savoir s’il faut réduire les ratios de dette publique, mais quand et comment. Avec ou sans Reinhart et Rogoff, il demeure qu’il est dangereux de laisser la dette publique avoisiner 100% du PIB. Or huit pays de la zone euro seront dans cette zone fin 2013.

La bonne stratégie consiste à conduire la consolidation budgétaire graduellement mais avec persistance, en veillant à la qualité des mesures tout autant qu’à leur quantité. Les gouvernements craignent cependant qu’en procédant ainsi, ils suscitent la méfiance des marchés et que leurs coûts d’emprunt s’en ressentent. Parce qu’ils n’ont pas confiance en leurs partenaires, beaucoup en Europe du Nord continuent aussi à faire des objectifs nominaux l’alpha et l’oméga de la stratégie budgétaire. Dans les deux cas le problème est le même : retarder une partie de l’ajustement pour préserver la croissance, n’est-ce pas en fait le repousser aux calendes grecques. N’est-ce pas s’avouer incapable d’affronter les choix qu’exige une maîtrise durable des finances publiques ?

La solution consiste à crédibiliser l’engagement de réduction du déficit Pour cela il faut fonder ses calculs sur des prévisions prudentes ; décider dès aujourd’hui des mesures qui s’appliqueront demain, ou du moins avancer suffisamment dans leur préparation éclairer l’horizon ; identifier les gisements d’efficacité dans la sphère publique ; programmer la fin des politiques dont le rapport coût-bénéfice est trop élevé ; mettre en place les mesures propres à équilibrer les régimes de retraite sur plusieurs décennies ; fixer pour l’assurance-maladie et le chômage des règles d’équilibre sur le cycle ; donner, enfin, les grandes lignes des réformes fiscales qui apporteront de la ressource sans décourager l’activité. Rien de tout cela n’empêchera, évidemment, un parlement de voter demain en sens contraire ; mais cela le rendra moins probable.

Au niveau européen, les programmes de stabilité que les gouvernements adressent chaque année à Bruxelles devraient servir de support à un dialogue sur ces mesures à venir et à certifier les engagements nationaux. Au lieu de limiter les marges de manœuvre immédiates, ils devraient servir à les élargir en rassurant sur le fait que la consolidation budgétaire aura bien lieu.

La logique est imparable : plus on se lie les mains pour demain, plus on gagne des marges de liberté pour aujourd’hui. C’est cela qu’il faut faire.

This article was first published in le Monde.


Republishing and referencing

Bruegel considers itself a public good and takes no institutional standpoint. Anyone is free to republish and/or quote this post without prior consent. Please provide a full reference, clearly stating Bruegel and the relevant author as the source, and include a prominent hyperlink to the original post.


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/bruegelo/public_html/wp-content/themes/bruegel/content.php on line 449
View comments
Read article

Parliamentary Testimony

European Parliament

The role of independent expertise in legislative process

Testimony before the European Parliament Committee on the Internal Market and Consumer Protection (IMCO).

By: Zsolt Darvas and J. Scott Marcus Topic: European Macroeconomics & Governance, European Parliament, Testimonies Date: July 18, 2018
Read article

Blog Post

Germany’s savings banks: uniquely intertwined with local politics

German savings banks, known as Sparkassen, form an important feature of the country's banking assets. Unlike in other European countries, German Sparkassen also hold direct links with local political communities. This post focuses on the Sparkassen's structural links and relationships with elected politicians. Three findings which do not appear to have been specifically documented previously stand out.

By: Jonas Markgraf and Nicolas Véron Topic: European Macroeconomics & Governance, Finance & Financial Regulation Date: July 18, 2018
Read article More on this topic More by this author

Opinion

A Brexit deal is still not achieved

The UK paper should be seriously considered. While it breaks a number of European red-lines, it is also an attempt to solve some issues. The question is whether the EU will be ready to seriously negotiate. Geostrategic considerations suggest that it is time for the EU to do so.

By: Guntram B. Wolff Topic: European Macroeconomics & Governance Date: July 13, 2018
Read about event More on this topic

Past Event

Past Event

Designing a new institutional framework for UK-EU relations

Finding the right way forward for the EU and the UK.

Speakers: Raphael Hogarth, Jill Rutter and Guntram B. Wolff Topic: European Macroeconomics & Governance Location: Bruegel, Rue de la Charité 33, 1210 Brussels Date: July 13, 2018
Read article More on this topic More by this author

Podcast

Podcast

Italy's economic and political outlook

In this week's Sound of Economics, Bruegel affiliate fellow, Silvia Merler, is joined by Marcello Minenna, PhD lecturer at the London Graduate School and Head of Quants at Consob, as well as Lorenzo Codogno, LSE visiting professor, to discuss the Italian government's economic outlook in the European context.

By: The Sound of Economics Topic: European Macroeconomics & Governance Date: July 11, 2018
Read about event More on this topic

Past Event

Past Event

Understanding Italy: challenges and perspectives in the European context

This is an invitation-only workshop to discuss Italy’s economic and political challenges and what lies ahead

Topic: European Macroeconomics & Governance Location: Bruegel, Rue de la Charité 33, 1210 Brussels Date: July 11, 2018
Read article More on this topic More by this author

Blog Post

EU income inequality decline: Views from an income shares perspective

Over the past decade, the income share of low earners has increased in the EU while that of top earners has slightly declined. Although the upward convergence of the impoverished central European population is impressive, the southern European poor have faced a major setback while the southern European rich have hardly suffered.

By: Zsolt Darvas Topic: European Macroeconomics & Governance Date: July 5, 2018
Read about event

Upcoming Event

Sep
3-4
08:30

Bruegel Annual Meetings 2018

The 2018 Annual Meetings will be held on 3-4 September and will feature sessions on European and global economic governance, as well as finance, energy and innovation.

Speakers: Maria Åsenius, Richard E. Baldwin, Carl Bildt, Nadia Calviño, Maria Demertzis, Mariya Gabriel, Péter Kaderják, Joanne Kellermann, Jörg Kukies, Emmanuel Lagarrigue, Philippe Lespinard, Montserrat Mir Roca, Dominique Moïsi, Jean Pierre Mustier, Ana Palacio, Jean Pisani-Ferry, Lucrezia Reichlin, Norbert Röttgen, André Sapir, Jean-Claude Trichet, Johan Van Overtveldt, Margrethe Vestager, Reinhilde Veugelers, Thomas Wieser, Guntram B. Wolff and Georg Zachmann Topic: Energy & Climate, European Macroeconomics & Governance, Finance & Financial Regulation, Global Economics & Governance, Innovation & Competition Policy Location: Brussels Comic Strip Museum, Rue des Sables 20, 1000 Brussels
Read article More on this topic More by this author

Opinion

Griechenland braucht einen Neuanfang

This was first published by Die Zeit. Acht Jahre nach Beginn des ersten Hilfsprogramms für Griechenland ist es soweit – Griechenland soll wieder auf eigenen Füßen stehen. Die Eurogruppe soll heute das Ende des dritten Hilfsprogramms beschließen und die Modalitäten für die Zeit danach definieren. Ziel sollte es jetzt sein, einen tragfähigen Ausstieg aus dieser für alle Seiten […]

By: Guntram B. Wolff Topic: European Macroeconomics & Governance Date: July 3, 2018
Read article More on this topic More by this author

Opinion

Die Unternehmensteuer muss reformiert werden

Der deutsche Kapitalstock schrumpft. Das liegt zum einen an sinkenden Investitionen von Unternehmen. Eine Reform der Unternehmensteuer könnte helfen.

By: Guntram B. Wolff Topic: European Macroeconomics & Governance Date: July 3, 2018
Read about event More on this topic

Past Event

Past Event

Assessing the EU’s fiscal architecture: a presentation by the European Fiscal Board

This event will discuss the 2019 Fiscal Stance, which assesses the current macroeconomic situation and offers advice for the future.

Speakers: Niels Thygesen, Guntram B. Wolff and Maria Demertzis Topic: European Macroeconomics & Governance Location: Bruegel, Rue de la Charité 33, 1210 Brussels Date: July 2, 2018
Read article

Blog Post

Trading invisibles: Exposure of countries to GDPR

This blog post identifies provisions of the EU’s General Data Protection Regulation (GDPR) that affect foreign companies, and discusses implications for trade in services with the EU. The authors provide a novel mapping of countries’ relative exposure to these regulations by a) measuring the digital maturity of their service exports to the EU; and b) the share of these exports in national GDP.

By: Sonali Chowdhry and Nicolas Moës Topic: European Macroeconomics & Governance, Global Economics & Governance Date: June 28, 2018
Load more posts